Liberté n° 332 – Automne 2021

Nous vieillirons ensemble

Quelle place pour la vieillesse dans notre société?

Ce numéro est né à la fois d’un hasard et d’une évidence. Le hasard, d’abord: au plus creux du confinement de l’hiver 2021, deux collaborateurs nous ont proposé, coup sur coup et sans se consulter, des textes portant sur les conditions de vie et le traitement des personnes vieillissantes et en perte d’autonomie depuis le début de la pandémie. Ensuite, l’évidence: après l’hécatombe causée en CHSLD et dans les résidences privées par la covid-19, il nous a semblé incontournable de réfléchir à la place des aîné-e-s dans notre société. Quel espace de parole et d’existence leur réserve-t-on? Tentons-nous réellement de les inclure au dialogue entre les générations? Pourquoi existe-t-il un pareil tabou entourant les inévitables effets du temps sur le corps? La crise sanitaire a révélé l’extrême précarité, voire l’inhumanité, des institutions dédiées aux personnes âgées. Dans ce dossier, il s’agira donc d’interroger la violence d’une organisation sociale qui, pour fonctionner, a choisi d’exclure une partie de sa population. Qu’est-ce que ce triste constat révèle de notre société? Nous avons aussi voulu réfléchir, sur fond de crise prolongée, à la délicate et complexe question de la transmission.

Entretien

Essai libre

  • Au lendemain de #MeToo, la riposte se fait sentir dans la multiplication des poursuites et des mises en demeure. Mais les espaces alternatifs, investis par celles qui n’avaient pas de lieux de parole, exercent une pression dans les rouages de la justice. Le rapport de force se resserre.

Dossier

Fait divers

  • Théâtre de l’ordinaire, le fait divers met en relief une tragédie qui, en arrivant aux autres, nous permet tantôt de savourer des désirs innommables, tantôt de méditer sur le destin. Si la fiction permet la catharsis, qu’en est-il de la téléréalité, qui use des mêmes procédés mais aux dépens de personnes bien réelles? se demande Louis Carmain dans ce texte.