Liberté n° 325 – Automne 2019

60 ans de luttes et d’idées

1. Une révolution fragile

Pour notre soixantième anniversaire, nous avons décidé de nous offrir non pas un, mais bien deux numéros spéciaux; un beau prétexte pour faire comme une radiographie du débat d’idées au Québec.

Lors de notre première réunion en vue de préparer ces numéros, nous avons rapidement convenu qu’il ne servait à rien de se lamenter sur le bon vieux temps ou de faire l’apologie du présent. En effet, qui sommes-nous pour saisir 60 ans d’histoire? Pour identifier les mouvements de fond qui viennent modifier durablement notre société? Néanmoins, quelques questions nous animaient et revenaient, de discussions en discussions: à la lumière des débats qui ont animé notre revue, qu’a-t-on gagné et qu’a-t-on perdu? Du slogan «Maître chez nous» à l’élection de la CAQ, quelles promesses ont été tenues? Lesquelles ont été reniées? Ces interrogations pas évidentes amènent des réponses exploratoires. Nous y répondrons, comme à notre habitude, à la fois sur le terrain de l’art et sur celui du politique.

Dans ce numéro, Isabelle Boisclair sur les femmes en littérature, Jonathan Livernois sur «l’anti-intellectualisme bien de chez nous», des reportages d’Alex Noël dans la maison d’enfance d’Anne Hébert et d’ Aurélie Lanctôt à Cuba, sur les traces du FLQ et des mouvements de décolonisation africains; un entretien avec Joséphine Bacon; un texte de Camille Robert sur les promesses non tenues du modèle québécois; un essai-BD sur le spectre Maurice Duplessis, de l’Union nationale à la CAQ… Et tant d’autres choses, dont notre toute nouvelle maquette!

Entretien

Reportages

  • Incursion dans la maison familiale d’Anne Hébert.
  • Cuba évoque bien des choses pour les Québécois. Lieu de tourisme pour les uns, irréductible bastion communiste pour les autres. Or, Cuba, c’est aussi les Cubains et les Cubaines. Comment vivent-ils, quels sont leurs espoirs? Que reste-t-il vraiment aujourd’hui de la révolution cubaine?

Dossier

Dessins