Nikos Kachtitsis

Un héros de Montréal

Cette histoire «se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part.» Cela peut paraître étrange mais c’est d’abord le célèbre incipit d’Ubu roi qui m’est venu à l’esprit quand j’ai entendu parler de Nikos Kachtitsis pour le première fois. La phrase de Jarry, en effet, me semblait pour chapeauter un écrivain grec ayant écrit l’essentiel de son œuvre à Montréal, entre 1956 et 1970.

Pour ce dossier consacré à l’homme et à son œuvre, Liberté souhaite surtout faire prendre conscience de ce qui pouvait se tramer clandestinement à Montréal dans les années cinquante et soixante.

Dossier

Musique

Prose

Chronique