Critique – Fiction

Mordre à l’hameçon

Dans son dernier recueil de nouvelles, Charles Bolduc passe l’infra-ordinaire au tami.