Ryoa Chung

La mouche ou la blatte

297 | automne 2012

Comment doit-on penser les compromis dans l’espace politique, surtout lorsque ces derniers comportent une dimension morale ? C’est cette question fondamentale qu’explore le dernier livre d’Avishai Margalit. Cet ouvrage original, publié en 2010 sous le titre On Compromise and Rotten Compromises, dont une excellente traduction française vient de paraître, mérite que l’on s’y attarde.

Un autre humanisme

300 | Été 2013

Professeure à l’Université de Chicago, Martha Nussbaum est considérée comme une figure centrale dans plusieurs domaines de recherche en philosophie. Son œuvre prolifique a significativement contribué aux champs des études en philosophie ancienne, de l’éthique et de la philosophie sociale et politique. L’évolution de sa pensée témoigne d’un dialogue intellectuel fertile avec plusieurs penseurs clés de sa génération et d’une voix originale, parfois polémique, mais incontournable.

Le féminisme de la haute

302 | Hiver 2014

Sheryl Sandberg est une femme de pouvoir. Madame Facebook est la directrice générale de la boîte et se classe cinquième dans la liste des femmes les plus puissantes du monde selon Forbes(2011). L’auteure le mentionne d’ailleurs dès les premiers chapitres de son livre, non pas pour s’en vanter, mais pour raconter, de manière étonnamment candide, comment elle craignait que ce classement prestigieux nuise d’une quelconque façon à son travail, à sa réputation et à sa carrière.

L'avenir incertain de l'université

305 | Automne 2014

     Seize ans après la publication du livre, la traduction française de cet essai remarquable est bienvenue. C’est d’ailleurs étonnant qu’il ait fallu attendre aussi longtemps. Le fait que ce soit une maison d’édition québécoise qui en ait assuré la réalisation est un beau retour du pendule, puisque Bill Readings était professeur de littérature comparée à l’Université de Montréal.

Y a-t-il une justice pour les femmes?

308 | Été 2015

L’invisibilité des femmes est un des thèmes fondamentaux qui recoupent les diverses approches du féminisme. Ce thème renvoie à la cécité conceptuelle et à l’aveuglement social, politique et idéologique à l’égard de la condition des femmes qu’il s’agit précisément de critiquer et de révéler. L’histoire de la domination des femmes est celle qui est tue, comme on tait l’histoire de celles qui sont tuées, celle des femmes qui disparaissent dans la réclusion domestique de la sphère privée et dans les marges obscures des sociétés qui leur refusent l’égalité de droits.

Un souverain égoïsme

310 | Hiver 2016

La souveraineté de l’État est un concept central du droit international. Il est devenu un lieu commun de désigner le traité de Westphalie, qui mit fin à la guerre de Trente Ans en 1648, comme le point de départ de la conception moderne de l’ordre mondial. En effet, l’État-nation moderne est né des cendres des guerres de religion qui déchirèrent l’Europe au XVIIe siècle.