Que reste-t-il de la contre-culture dans le Québec Inc.?
299 | printemps 2013
Partition pour hommes, poux et rats

Chapeau: 

Sa trilogie biographique achevée, Echenoz passe au pluriel.

Le dernier roman de Jean Echenoz commence un samedi en même temps que la guerre qu’il serait superflu de nommer. Anthime, vingt-trois ans, le personnage central du roman, quitte à vélo, en ce matin d’août de l’année qui restera innommée, sa petite ville vendéenne. On pourrait se croire dans un roman d’André Dhôtel, avec Valentin dans La route inconnue ou Julien du Village pathétique. Autant dire que la journée a l’air de vouloir aller tout doucement.[…]

À propos de :

Jean Echenoz, 14, Minuit, 2013, 123 p.