Habiter ou exploiter le monde?
311 | Printemps 2016
Para bellum

Chapeau: 

Une Généalogie de la violence pour sortir du manichéisme.

Avec la lutte internationale au terrorisme grandit l’insupportable injonction de choisir son camp. Du with us or against us de septembre 2001 jusqu’à « Je suis Charlie », en passant par l’étrange division qui se crée dans la société québécoise à coup d’islamophobie pré-usinée, tout concourt à réduire notre vocabulaire, à faire entrer la pensée dans deux petites boîtes, ennemies. De quel côté êtes-vous ? Celui de l’humanité, répond Gilles Bibeau. Et comme il fait bon rejeter avec lui cette fausse alternative (le piège du sous-titre)! 

Il propose avec Généalogie de la violence l’exact contraire de la binarité et du formatage : le refus de se ranger, quelque chose comme une discussion de groupe, sans consensus et sans victoire, sur ce qui nous motive à nous entretuer.

[...]


Extrait du texte publié dans Liberté n° 311. Pour lire ce numéro en version intégrale, visitez notre boutique.