Le droit sans la justice
317 | Automne 2017
Ne faites pas la sourde oreille, Tryphon

« Ah ! le calme. Ah ! le silence... Écoutez-le, ce silence... », s’exclame le capitaine Haddock, pipe au bec, en arpentant la campagne dans les environs de Moulinsart à la première page de L’affaire Tournesol.

 

BRROM !

 

— Qu’est-ce que c’est que ce boucan, tonnerre de Brest ?!

— C’est le nouveau canon à son du Service de police de la Ville de Montréal, capitaine. Ça porte très loin !

— Le canon à son ? De la police ?

— Vous ne le saviez pas ? Le SPVM dispose désormais de canons à son pour disperser les foules.

 

Le fait en question n’est peut-être pas si divers puisque, loin de passer sous silence, il a émis un peu de bruit il y a trois ans. Toutefois, lorsque je questionne mon entourage à ce sujet, la plupart des gens n’y entendent rien ou pas grand-chose, comme quoi s’informer, ça fait beaucoup de matériel à traiter, on risque d’en oublier en chemin, d’où la mémoire courte.

[...]


 

Extrait du texte publié dans Liberté n° 317. Pour lire ce numéro en version intégrale, visitez notre boutique.