Marie-Andrée Bergeron

Défense de la mère délinquante

304 | Été 2014

Drôle d’objet littéraire, Les tranchées est un essai d’une centaine de pages à peine qui sort de l’Atelier 10 et qui suit de près Le sel de la terre de Samuel Archibald, tous deux publiés dans la collection « Documents ».

La réalité qui renverse

306 |

     Depuis ses premières publications dans les années 1990, la poète montréalaise Martine Audet a habitué son lectorat à la densité d’une poésie de l’incertitude et du vertige, alors que le parcours d’un je lyrique est actualisé par le poème. Dans Des voix stridentes ou rompues (finaliste du Grand Prix du livre de Montréal en 2013), ce thème est exploré, celui de la voix, justement, de la parole.

Une étrange façon de reconduire l'absence

307 | Printemps 2015

J'ai toujours cru qu’il n’y avait pas de place pour les femmes à Liberté. J’en ai toujours constaté l’absence relative, mais éloquente. Le dossier de cet automne, «Ministère de la Formation. L’éducation à l’ère du management», constitue un énième exemple de ce qui pourrait sembler, à première vue, un oubli, voire une indifférence: aucune femme, et encore moins une féministe, n’y signe un article.

Malaise dans la critique

308 | Été 2015

Actrice désormais importante sur la scène culturelle québécoise dont elle scrute et expose les rouages et structures, commentatrice infatigable qui soulève et démonte certains enjeux de notre ère, Catherine Voyer-Léger s’est d’abord fait entendre sur la blogosphère, plateforme qu’elle a privilégiée pour prendre la parole entre 2010 et 2014. Elle tient désormais une chronique mensuelle au Journal de Montréal et on la retrouve aux émissions C’est fou... et Divines tentations sur ICI Radio-Canada Première.