Margaret Atwood

Celle qui a tout fait sauter

312 | Été 2016

J’ai lu mon premier livre de Marie-Claire Blais en 1961. J’avais vingt et un ans et c’était ma quatrième et dernière année au collège Victoria de l’Université de Toronto. J’étais inscrite à la formation English Language and Literature, qui menait les étudiants de la littérature anglo-saxonne classique à T. S. Eliot, couvrant tout ce qui se trouvait entre les deux.