Repenser la souveraineté
310 | Hiver 2016
L'insurrection passée

Chapeau: 

Lire les luttes politiques actuelles à travers l'expérience de la Commune.

Kristin Ross, professeure de littérature comparée à la New York University, n’a publié que quatre livres en près de trente ans. L’imaginaire de la Commune est pourtant le second ouvrage qu’elle consacre aux soixante-douze jours où les communards ont réussi à maintenir hors de Paris l’armée de Versailles, moment phare de l’histoire insurrectionnelle européenne. 

Son premier livre consacré à cet événement, Rimbaud, la Commune de Paris et l’invention de l’histoire spatiale (1988), allait à contre-courant de l’idée reçue selon laquelle Rimbaud s’était tenu à l’écart de l’agitation de la Commune, idée commode lorsqu’on aime croire que la littérature est à l’abri du monde. Ross y proposait une lecture brillante des poèmes qui figurent avec perspicacité l’histoire se déroulant sous les yeux du poète, intégrant au cœur même de ses vers les slogans entendus dans la rue et les discours anarchisants qui circulaient alors. [...]


Extrait du texte publié dans le numéro 310 de Liberté. Pour lire ce numéro en version intégrale, visitez notre boutique.