Prendre la littérature au sérieux
314 |
La chasse à l’écriture

Chapeau: 

L’Histoire de la littérature récente ne remplit pas la promesse de son titre. Elle fait bien mieux.

L’écrivain n’est ni un historien, ni un anthropologue, ni un philosophe – ou peut-être est-il tout ça en même temps. Il n’emploie pour travailler et se mouvoir dans le monde et dans la pensée ni la même langue ni le même « appareil de sensation » que ces spécialistes. Qu’un écrivain rédige une Histoire de la littérature récente oblige par conséquent le lecteur à modifier son horizon d’attente en fonction des outils que la littérature offre : il n’y trouvera pas une liste d’œuvres et de dates marquantes qui figerait cette histoire comme le ferait un monument aux morts, non plus qu’une réflexion argumentée sur la transformation de l’espace réservé à la culture littéraire en régime contemporain.

[...]


Extrait du texte publié dans Liberté n° 314. Pour lire ce numéro en version intégrale, visitez notre boutique.