Daniel Grenier

Une banalité essentielle

306 |

     D’ici, de mon balcon en haute ville, je peux presque apercevoir l’édifice qui porte son nom, en plein cœur du quartier Saint-Roch, où les toits du mail ont été retirés il y a quelques années pour laisser place au ciel. La pente est escarpée et ma vue est extraordinaire, sur les Laurentides au nord et, plus près, sur les nombreuses églises et les autoroutes, et aussi sur le fameux amphithéâtre, presque terminé. Ces enfants de ma vie est « prêté », me confirme l’ordinateur de la Bibliothèque Gabrielle-Roy. On m’aura coiffé au détour.