Catherine Ferland

Du cabaret à la SAQ

308 | Été 2015

En Nouvelle-France, les boissons alcooliques font partie du paysage culturel et alimentaire de la vallée du Saint-Laurent. Les habitants de Québec, de Trois-Rivières et de Montréal peuvent se procurer du vin chez les marchands généraux, mais il leur semble plus simple de se rendre au cabaret le plus proche. Sous l’Ancien Régime, le cabaret est en effet un lieu multifonctionnel: à la fois taverne, restaurant et, bien souvent, auberge, on peut aussi s’y procurer de l’alcool «à la pinte ou au pot» pour emporter, comme prévu par la Coutume de Paris.