revue Liberté 300 - Nous ne sommes pas seuls

$8.99$12.00Choix des options

Liberté n° 300 – Nous ne sommes pas seuls

n° 300  |  été 2013

En exigeant que nos cerveaux, si ce n’est nos existences entières, correspondent aux besoins de l’entreprise, ce qu’on nous laisse entendre, c’est que ça a du sens de se laisser emporter par le courant, peu importe la place qu’on occupe dans le peloton. C’est aussi nous astreindre à la seule sphère du privé, à ne plus rêver que d’une réussite personnelle, que nous n’avons même pas les moyens de définir, vu que pour l’atteindre, nous devons nous conformer à des exigences issues de milieux où nos voix ne portent pas. Laisser des conseils d’administration déterminer ce qui est bon pour nous me semble d’une grande tristesse. Comment sommes-nous tombés si bas? La Révolution tranquille nous avait pourtant appris que définir notre cadre de vie, décider de vivre ensemble, c’est uniquement, essentiellement, une question politique.

En n’ayant plus que des rêves privés, nous serions-nous privés de rêver?

Avec Pierre Nepveu, Alexis Martin, Anne-Marie Régimbald, Jonathan Livernois, Thomas Hellman, Mani Soleymanlou, Clayton Bailey, Suzanne Beth et Catherine Dorion.

Éditorial

Illustration d'Antonin Buisson, 2013
Il y a deux, trois ans, devant ma télévision, je devais écouter tv5 parce que c’était juste des Français, j’ai entendu un gars dire que si Diogène était vivant,...

Zone Franche - chronique d'Alain Deneault

Illustration de Cathon, 2013
Pourquoi cesse-t-on collectivement de penser sitôt qu’il est question d’«économie»? Ou, du moins, pourquoi semble-t-il soudainement si difficile de faire preuve d’un sens critique minimal face aux enjeux d’affaires?...

Dans notre dossier

Illustration de Daniel Sylvestre, 2013
Peu de réalités ont occupé autant de place sur la scène historique moderne que la nation et le nationalisme, peu de sujets aussi sur lesquels on ait tant écrit....

Essai libre

Illustration de Catherine Genest, 2013
C’est tombé, ou ça tombera, comme le ginseng. Dicton populaire en Nouvelle-France, circa 1750. LA PANACÉE. Panax quinquefolius, des millions de Chinois en voulaient, ne pouvaient s'en passer, étaient prêts à...

Entretien

Illustration de Guillaume Pelletier, 2013
Liberté : Votre dernier ouvrage, Gouvernance : le management totalitaire, se concentre sur la nature d’un mot. Quand le mot « gouvernance » a-t-il commencé à vous irriter? Comment vous est-il venu...

Sommaire

ÉDITORIAL
Pierre Lefebvre

CHRONIQUES

ALAIN FARAH
Mym et moi

ALAIN DENEAULT
L’économie stupide

MATHIEU ARSENAULT
Fourrer la mort

JEAN-PHILIPPE PAYETTE
Hockey au mökki

ROBERT LÉVESQUE
Kafka sous le pissat

ENTRETIEN

Alain Deneault – La gouvernance crime parfait
Pierre Lefebvre

ESSAI LIBRE

La panacée
Éric Pineault

FICTION

Corps de métier
Mathieu Bergeron

CAHIER CRITIQUE

FICTION
MARIE PARENT
sur Annie Proulx
DANIEL LETENDRE
sur Clément de Gaulejac
LAURENCE CÔTÉ-FOURNIER
sur Marie-Claire Blais
JULIEN LEFORT-FAVREAU
sur Nathalie Quintane

ESSAIS
JONATHAN LIVERNOIS
sur Martin Jalbert
RYOA CHUNG
sur Martha C. Nussbaum
JACQUES PELLETIER
sur Yvon Rivard

POÉSIE
MAXIME CATELLIER
sur Roland Giguère
ANNE-RENÉE CAILLÉ
sur Franz Schürch

CINÉMA
SERGE CARDINAL
sur La mise à l’aveugle
SUZANNE JACOB
sur Tout ce que tu possèdes
MARTINE DELVAUX
sur Girls et Tiny Furniture

THÉÂTRE
JESSIE MILL
sur Les chemins qui marchent
ALAIN-MARTIN RICHARD
sur La guerre des tuques
PIERRE LEFEBVRE
sur Mommy