Liberté n° 311 – Habiter ou exploiter le monde

n° 311  |  printemps 2016

Si nous portons notre regard sur les installations pétrolifères de Syncrude à Fort McMurray en Alberta, sur les forêts abitibiennes scarifiées par les coupes à blanc ou le site minier Manitou-Goldex, abandonné, à Val-d’Or, on se demande assez vite si nous savons encore habiter le monde. Le sol, la boue, l’humus, l’air, les quenouilles, les maringouins semblent aujourd’hui être pour nous plus abstraits et, du coup, moins sensés, moins signifiants, que les retombées économiques, le taux de chômage ou le bourdonnement de la bourse de Tokyo.

La nature s’est, pour nous tous, transmutée en environnement. Elle n’est plus un cosmos, un espace avec lequel dialoguer, une part du récit nous englobant en tant que communauté, mais un pur objet extérieur à nous et, de là, une simple ressource. Or, la ressource, comme chacun sait, ne s’habite pas. Elle s’exploite.

Dans ce numéro, Liberté invite à réinvestir la Terre comme un lieu, à apprendre à la percevoir et à la lire autrement. Bref, à refonder notre relation avec elle.

Éditorial

Illustration Daniel Sylvestre
La première fois que j’ai vu des outardes partir dans le Sud, et peut-être en fait qu’elles en revenaient, c’était dans le ciel de Charlemagne, en banlieue de Montréal....

Dans notre dossier

Illustration Clément de Gaulejac
En 1993, au moment où, avec la réforme Robillard, on s’apprêtait à supprimer un cours de philosophie obligatoire au cégep, j’ai écrit en défense de la philo une lettre,...

Zone Franche - Chronique d'Alain Deneault

Illustration de Célia Portet - revue Liberté 311
C’est un cri du cœur plus qu’une question, immanquablement lancé au terme d’une conférence sur les maux de l’époque. Qu’est-ce que je peux faire ? Voilà la réaction saine qui...

Hommage

Illustration Iris Boudreau
Il existe, chez nous, une littérature qu’on appelait autrefois canadienne, puis canadienne-française, et qu’on veut maintenant nommer québécoise. On en parle aussi, parfois, comme d’une littérature nationale. Pas très...

Entretien

Illustration Noriko
LIBERTÉ - Pourriez-vous tout d’abord évoquer pour nous votre parcours et notamment votre collaboration avec Christian Laval. PIERRE DARDOT - Je suis philosophe de formation, Christian est quant à lui...

Sommaire

ÉDITORIAL
Pierre Lefebvre

CHRONIQUES

SUZANNE JACOB
Tribunaux de poche

MATHIEU ARSENAULT
Les ayants droits

CATHON & ALEXANDRE
FONTAINE ROUSSEAU
Les bénéfices de la catastrophe écologique

ALAIN DENEAULT
Qu’est-ce que je peux faire?

ROBERT LÉVESQUE
Lu de près

CHRITIQUE

FICTION
Mathieu Larnaudie, Notre désir est sans remède
Simon Liberati, Eva
Ta-Nehisi Coates, Between the world and me
Élise TurcotteLe parfum de la tubéreuse
Lise Tremblay, Chemin Saint-Paul  

ESSAI
Monique LaRue, La leçon de Jérusalem
Gilles Bibeau, Généalogie de la violence

POÉSIE
Antonion Porta, Les rapports

THÉÂTRE
Qui critique les arts vivants?
Moby Dick, texte de Bryan Perro et Dominic Champagne, mise en scène de Dominic Champagne
La liberté, texte de Martin Bellemare, mise en scène de Gaétan Paré 

CINÉMA
Mina Schum, The ninth floor
Ciarán Foy, Sinister 2
Thomas Salvador, Vincent n’a pas d’écailles

DOSSIER

Habiter ou exploiter le monde?

Ralentir travaux
Yvon Rivard

Perdre le Nord
Julia Posca

Même les vaches n’habitent plus la terre
Anne-Marie Régimbald

Margaret Tatcher, les melons d’eau, la société
Gabriel Nadeau-Dubois

Le visage raviné du pouvoir
Suzanne Beth

Entretien avec Simon Tremblay-Pepin – Imaginer un autre monde ne va pas de soi
Philippe Gendreau et Julia Posca

ENTRETIEN

Pierre Dardot – construire des institutions qui libèrent
Éric Martin

ET AUSSI…

HOMMAGE
Gilles Marcotte (1925-2015)

RÉTROVISEUR
Les insolences de Jovette Bernier

DANS NOS ARCHIVES
Juin 1985 : Une « chronique de l’intolérance » de Lise Noël