315 | printemps

Liberté 315 - progrès et catastrophe

En cette période de chambardements planétaires, où certains éléments de la classe politique transforment la fiction en réalité et vice versa, il est tout à fait légitime de s’interroger sur la conception du mot « progrès ».

316 | été

Revue Liberté n° 316 - La dictature du rire

Omniprésent, l’humour se donne à toutes les sauces. Drapés dans la vertu, certains humoristes invoquent la liberté d’expression ou la tolérance pour tenir des propos parfois douteux…

317 | automne

Revue Liberte 317 - le droit sans la justice

Le droit est partout. Les moindres parcelles de nos existences sont susceptibles d’être happées par les filets de la judiciarisation et les revendications de droits se multiplient. Les pires cauchemars de Kafka habitent de plus en plus notre quotidien…

311 | printemps

Si nous portons notre regard sur les installations pétrolifères de Syncrude à Fort McMurray en Alberta, sur les forêts abitibiennes scarifiées par les coupes à blanc ou le site minier Manitou-Goldex, abandonné, à Val-d’Or,…

312 | été

En cette époque où la littérature est plus que jamais soumise aux écrasantes lois du marché et doit trop souvent se plier aux dictats de l’industrie culturelle, le parcours de Marie-Claire Blais – plus encore, son ambition –…

313 | automne

Ne sommes-nous pas, même chez ceux et celles se réclamant de la gauche et de ses multiples traditions, imprégnés des mots d’ordre de la droite : compétitivité, rendement, efficacité, performance, productivité, et ce, dans notre vie privée comme publique ?

314 | hiver

Alors que le savoir est de plus en plus réduit à ce qui est quantifiable et que la littérature est perçue comme une simple facette de l’industrie culturelle, pouvons-nous encore entendre ce que les lettres sont seules à dire?

307 | printemps

Revue Liberté 307 - la moitié du monde

Des suffragettes aux féministes actuelles, chaque décennie a porté ses revendications, mais a aussi vu une pensée naître, un mouvement s’articuler et une parole être prise. Le féminisme s’emploie à lire le monde autrement. …

308 | été

L’alcool, comme le vent, semble ne pas connaître les frontières de classes sociales, de sexe, ou d’orientations politiques. Malin, il sait trouver sa niche presque partout. Nous avons souhaité explorer quelques facettes de ce liquide ambigu, …

309 | automne

Liberté n° 309 – Prendre soin

Il semble que nous aimons bien, au Québec, ne pas aimer notre système de santé. De façon périodique, journaux, radio, télé, médias sociaux le décrient avec complaisance. On a beau connaître par cœur, et depuis longtemps, la litanie des clichés…

310 | hiver

La souveraineté est loin d’être une chose simple. Le mot lui-même découle, comme on s’en doute, de «souverain», du latin superus, soit le supérieur, l’au-dessus des autres, bref, celui qui n’est subordonné à personne…

303 | printemps

Revue Liberté 303 - Politiques culturelles

L’idée même d’un ministère de la Culture, quand on y pense, peut sembler saugrenue. L’art et la pensée ayant prouvé depuis longtemps à quel point ils pouvaient s’avérer de sérieux empêcheurs de gouverner en rond, …

304 | été

Revue Liberté 304 - La chanson dans tous les sens

Que ce qui trouble l’humain puisse passer du cri, du rire et des larmes aux mots, à la voix et à la musique demeure un phénomène bouleversant. Est-ce parce que la parole rythmée, par la mélodie ou la mélopée, plonge à peu près aussi loin …

305 | automne

Revue Liberté 305 - ministère de la formation

Tout comme la religion catholique s’immisçait, au Canada français, dans les moindres recoins du département de l’instruction publique, les paramètres de la gestion, de l’entreprenariat, de la rentabilité et même de la…

306 | hiver

Revue Liberté 306 - Faire moins avec moins - austérité

La souveraineté est loin d’être une chose simple. Le mot lui-même découle, comme on s’en doute, de «souverain», du latin superus, soit le supérieur, l’au-dessus des autres, bref, celui qui n’est subordonné à personne…

299 | printemps

revue Liberté 299 - Que reste-t-il de la contre-culture dans le Québec inc.?

Pourquoi parler encore de la contre-culture, quarante ans après ses débuts en terre québécoise, si l’on veut bien prendre comme point de repère la date tout à fait arbitraire de 1970, ou plus de quarante ans si l’on fouille ses prémisses, …

300 | été

revue Liberté 300 - Nous ne sommes pas seuls

En exigeant que nos cerveaux, si ce n’est nos existences entières, correspondent aux besoins de l’entreprise, ce qu’on nous laisse entendre, c’est que ça a du sens de se laisser emporter par le courant, peu importe …

301 | automne

La banlieue est partout. En ville, à la campagne et, bien évidemment, en banlieue. Aussi, peut-être n’est-il pas délirant de se dire qu’elle se trouve aussi en chacun de nous. Depuis une cinquantaine d’années, la majorité des Québécois naissent et grandissent dans des enclaves …

302 | hiver

Si le dessin d’une société découpée entre prolétaires et bourgeois peut paraître aujourd’hui obsolète, il est peut-être prématuré, si ce n’est trompeur, d’affirmer que les tensions et la violence qui caractérisaient les rapports de classes au dix-neuvième siècle…

296 et antérieur

Les textes des numéros 296 et antérieur sont disponibles sur le site érudit.org

297 | automne

revue Liberté 297 - Que conservent les conservateurs ?

Il va sans dire que, si les conservateurs se contentaient de promouvoir Tim Hortons au rang des grandes réussites canadiennes tout en décrochant des Pellan pour les remplacer par de rutilants portraits de la Reine, il serait tout indiqué d’en rire. …

298 | hiver

Revue Liberté 298 - Manifestations - la politique hors les murs

« La démocratie est le pire système de gouvernement, à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’histoire. » Il est quelque peu étonnant que l’on n’ait pas plus entendu cette fameuse boutade de Winston Churchill …